LA VIE PRIVÉE

D'ONYX

FILMS

Documentaire, 53 min, Centaure, 2010

Ce film raconte l’incroyable aventure d’Onyx Films, une des premières compagnies de production de publicités, de films et de séries télévisées au Québec qui domina le marché canadien jusqu’en 1970.   Cette année-là, la compagnie obtient un succès sans précédent au box-office avec le film Deux femmes en or  qui attire près de 2 millions de spectateurs.

 

 

LA VIE PRIVÉE

D'ONYX

FILMS

Documentaire, 53 min, Centaure, 2010

UN FILM DE DENYS DESJARDINS

 

AVEC

PIERRE JUNEAU

ANDRÉ LAMY

DENIS HÉROUX

RENÉ VERZIER

CLAUDE FOURNIER

GUY FOURNIER

Affiche du film LA ViE PRiVÉE D'ONYX FiLMS de DENYS DESARDINS.

Ce film raconte l’incroyable aventure d’Onyx Films, une des premières compagnies de production de publicités, de films et de séries télévisées au Québec qui domina le marché canadien jusqu’en 1970.   Cette année-là, la compagnie obtient un succès sans précédent au box-office avec le film Deux femmes en or  qui attire près de 2 millions de spectateurs.

 

Malheureusement, le succès de ce film entraînera la compagnie dans une suite rocambolesque de péripéties financières toutes aussi improbables les unes que les autres. Quarante ans plus tard, le cinéaste Denys Desjardins retrace les événements qui ont menés à l’éclatement de cette compagnie alors formée de producteurs et cinéastes prolifiques tels que Gilles Carle, les frères Pierre et André Lamy, Claude et Guy Fournier, Claude et Denis Héroux.

 

À travers un montage de témoignages percutants, ce film révèle les dessous de l’industrie privée du cinéma et pose un regard inusité sur la vie privée des familles qui dirigeaient cette entreprise.

EXTRAS

​"André Lamy, l’ami du cinéma et surtout du Festival du nouveau cinéma, a été tour à tour administrateur et féroce défenseur de la diffusion du cinéma indépendant. Le FNC lui doit sa survie par deux fois plutôt qu’une. Dans les années 60, André Lamy a été producteur pour Niagara Films et Onyx Films; dans les années 70, commissaire et président de l’Office national du film du Canada; et dans les années 80, directeur général de Téléfilm Canada (Téléfilm lui doit son nom). "                           

 

Claude Chamberlan

FNC, 2010

RECHERCHE, ENTREVUE ET RÉALISATION

DENYS DESJARDINS

CAMÉRA

ALEX MARGINEANU
JEAN-PIERRE SAINT-LOUIS

PRISE DE SON

STÉPHANE BARSALOU

MONTAGE

DENYS DESJARDINS

PRODUCTION

DENYS DESJARDINS

LES FILMS DU CENTAURE  © 2010